Tant qu'il y aura des morts sur les routes...

Publié le Dimanche 22 Janvier 2012

Tags: 

La Sécurité routière présente à partir d'aujourd'hui sa nouvelle campagne. Essentiellement basée sur les conséquences des négligences quotidiennes, notamment l'alcool et le téléphone portable, la vidéo d'une durée d'une minute est composée d'images réelles et des scènes de fiction particulièrement réalistes.

6 scènes d'accidents sur fond de jeux de mots mettent en opposition l'infraction au code de la route et l'inéluctable drame qui en résulte.
Nouveauté : cette fois, un message fort est adressé au poids lourds pour les inciter à redoubler de vigilance.

 

Cette campagne sera diffusée dans tous les médias pendant un mois.

Le texte intégral du film

Tant qu’il y aura trop d’alcool dans le sang d’un conducteur, il y aura du sang sur les routes. Tant qu’un conducteur ratera un virage parce qu’il n’a pas voulu rater un appel, on appellera une ambulance. Tant qu’un véhicule de trois tonnes ignorera un scooter de cent kilos, il y aura des tonnes de dégâts. Tant qu’on tournera sans faire attention à l’angle mort, il y aura des morts dans l’angle mort. Tant que la vitesse inscrite sur les compteurs dépassera celle inscrite sur les panneaux, les accidents ne ralentiront pas. Tant qu’on continuera à penser que ce sont les autres qui conduisent mal, sans penser que les autres, c’est nous tous. Tant qu’on ne comprendra pas que le code de la route n’est pas là pour nous faire perdre des points de permis  mais pour nous faire gagner des années de vie. Tant qu’il y aura des morts, il nous faudra agir pour une route plus sûre. Tous responsables de la sécurité routière.

Encore trop d'accidents dûs à l'alcool

Malgré la baisse sensible du nombre de tués sur les routes en France, La sécurité routière juge que les marges de progrès restent considérables en comparaison avec la Suède ou seuls 28 personnes sont tuées pour un million d’habitants ou le Royaume-Uni (31). Malgré l'amélioration sur les infrastructures, il subsiste le problème des comportements et c'est notamment l'objet des campagnes de sensibilisation.
En France, 31% des accidents mortels sont dus à l'excès d'alcool contre 10% en Allemagne. Jean-Luc Nevache de la sécurité routière estime que la France doit prendre exemple sur les meilleurs pays européens.
En complément de la vidéo diffusée à partir de ce dimanche, le site internet de la sécurité routière www.securite-routiere.gouv.fr donnera la parole aux internautes dans un espace de partage.