Les Rétais, toujours pied au plancher !

Publié le Jeudi 26 Janvier 2012

Tags: 

 

Le 17 janvier dernier, les gendarmes de Saint-Martin-de-Ré ont exposé leur bilan de lutte contre la criminalité et l'insécurité routière sur l'île depuis début 2011. Point positif : une baisse a été constatée concernant la plupart des délits. Seule ombre au tableau : les excès de vitesse !

Dans la nuit du 14 janvier, une conductrice a été arrêtée à Rivedoux pour avoir circuler à 155 km/h au lieu de 90, vitesse maximale autorisée sur le type de route emprunté, avec, de surcroît, une alcoolémie de 1,36 gr par litre de sang. Peu de temps auparavant, au mois de décembre, un automobiliste s'était déjà fait flashé à 164 km/h, juste avant de franchir le pont. Des 4000 clichés pris par le radar embarqué de la gendarmerie, 50 % ont été effectués sur l'île, l'autre moitié concernant La Rochelle.

Ces fous du volant devront se raviser car, dès le mois de mars, les véhicules de gendarmerie vont être améliorés et seront presque impossibles à identifier. De plus, l'ajustement de la vitesse deviendra automatique et non manuel. Par exemple, pour une limitation à 50 km/h, aucun dépassement ne sera admis, même à 51 ou 52 km/h. Idem pour les radars automatiques ; ils flasheront systématiquement tout véhicule dont la vitesse enregistrée sera supérieure à la limite autorisée. C'est la règle de la tolérance zéro. Les conducteurs infractionnistes vont donc devoir reconsidérer leur comportement sur la route s'ils veulent épargner les points de leur permis et leur portefeuille !