Le top 100 des radars les plus actifs en France en 2011

Publié le Mercredi 15 février 2012

Tags: 

Le magasine Auto Plus a dressé la liste des 100 cabines automatisées ayant flashé le plus d'automobilistes en excès de vitesse et donc celles qui ont rapporté le plus d'argent à l’État.

Celui qui remporte la palme est le radar situé en Haute-Savoie, à Saint-Julien-en-Genevois, sur l'A41, entre Annecy et Genève. Il a flashé en moyenne 462 fois par jour en 2011, soit 168 630 fois sur l'année entière !

 

En banlieue, pas mieux !

Arrive en seconde position le radar implanté à Boulogne-Billancourt, quai du 4-Septembre sur la RD1, qui crépite 364 fois chaque jour. Enfin, le radar situé sur l'A7, entre Lyon et Marseille, finit troisième avec 323 flashs par jour.

Toutefois, il existe dans certaines régions de France des conducteurs qui sont sensibilisés au respect des limitations de vitesse, comme en Corrèze où, sur la D17, un seul flash s'est déclenché en 2011. Les départements de l'Essonne, du Nord et du Val-de-Marne sont, quant à eux, les cancres de la sécurité routière alors que l'Aveyron et la Dordogne ont chiffré moins de 1000 flashs par cabine l'an dernier.

Au total, ce sont 13 millions de flashs qui ont été comptabilisés en 2011, soit 1 million de plus que l'année précédente.

Les 1996 radars automatiques fixes implantés en France ont généré 6,7 millions de PV, soit une hausse de 45% en un an. Des 11,5 millions de flashs qui ont été émis en 2011, 93.2% d'entre eux ne concernaient que des excès de vitesse inférieurs à 20 km/h, ce qui équivaut au retrait d'un point sur le permis de conduire. Quant aux radars de feux rouges, ils ont comptabilisé 1,3 million de flashs en 2011 (+75 % par rapport à 2010) et près de 743.000 PV. Quelques 270 cabines ont été mises en service en 2011, pour un total de 587 cabines.

D'après l'hebdomadaire, neuf des radars de feux rouges qui flashent le plus sont situés en Ile-de-France.