Le permis de conduire moins cher

Publié le Samedi 13 Août 2011

Tags: 

Candidats au permis de conduire : vous n'êtes plus obligés de dépenser près de 1500 € pour décrocher votre permis de conduire! En fait, rien ne vous contraint à passer par une auto-école!

C'est nouveau? Non, c'est la loi depuis 1967!

Qui a dit qu'il fallait obligatoirement s'inscrire dans une auto pour passer son permis de conduire? Personne et surtout pas la loi…
En France , on peut tout à fait légalement passer son permis de conduire en candidat libre sans passer par la case auto-école...

Comment passer son permis en candidat libre?

Cette procédure est réglementée par l'article R211-3 du Code de la route. En premier lieu, il faut rassembler les éléments constitutifs de votre dossier puis se rendre à la préfecture du lieu où vous souhaitez passer votre permis de conduire. au bureau de la circulation, service du permis de conduire pour le déposer. Si votre dossier a déjà été déposé par une auto-école dans un délais de moins de 6 ans, vous devez au préalable le récupérer avant de vous rendre à la préfecture. C'est elle qui vous enverra directement vos convocations aux épreuves. Les inscriptions à l'examen théorique ETG, (le fameux Code) et à l'examen pratique sont GRATUITES! Un comble quand on pense que les auto-écoles facturent ces prestations (tarifs en région parisienne) :

  • Frais d'enregistrement en préfecture, 180 €
  • Présentation au code, 135 €
  • Présentation à la conduite, 135 €
  • Total : 450 €

alors que la préfecture ne fait rien payer à personne!

Une démarche spécifique permet d'accélérer la présentation aux examens.

Quelles sont les conditions réglementaires?

Âgé d'au rnoins 17 ans et demi, le candidat libre qui se présente à l'examen du permis de conduire doit attester au minimum de 20 heures d'apprentissage de la conduite. Cet apprentissage doit impérativement s'effectuer sur un véhicule équipé d'une double commande de frein et d'embrayage, deux rétroviseurs intérieurs et deux rétroviseurs latéraux réglés pour le conducteur et l'accompagnateur.

Pendant toute la durée de l'apprentissage, le candidat doit être accompagné d'une personne titulaire du permis B depuis au moins cinq ans.
L'accompagnateur est considéré comme le tuteur du candidat. C'est lui qui sera responsable en cas d'accident ou d'infraction au Code de la route (ce sont les points de son permis qui “sauteront” si le candidat est pris en excès de vitesse, par exemple). Le jour de l'examen, le tuteur doit être présent, il restera dans la voiture, à l'arrière, comme le font les moniteurs. Pendant l'apprentissage et lors de l'examen de conduite, le candidat libre doit être en possession d'un livret d'apprentissage B (prix de vente : 2,50 € ) à se procurer auprès de la Documentation française et du formulaire Cerfa02 validé par la préfecture.

Où trouver une voiture à double commande?

Des sociétés de location spécialisées proposent ce type de véhicule à la location, notamment sur Internet. Vérifiez que le véhicule est assuré tous risques. Au moment de la location, exigez l'attestation d'assurance du loueur ou faites-vous envoyer une copie par e-mail si la location se fait en ligne.
Pendant l'apprentissage et le jour de l'examen, vous devez toujours être en possession de cette attestation, qui peut vous être réclamée par les forces de l'ordre en cas de contrôle et par l'inspecteur du permis de conduire le jour de l'examen.

Comment ça marche?

Notre partenaire, Permis Malin loue exclusivement sur Internet et au sein de ses agences, des voitures à double commande, assurées tous risques (avec une franchise de 400 € en cas d'accident responsable, qui incombe au tuteur légalement responsable du candidat sans permis).

A qui s'adresse la candidature libre?

Théoriquement, à tout le monde... Mais la Direction de la sécurité et de la circulation routière nous dit qu'il est illusoire de de vouloir passer son permis en candidat libre si l'on n'a jamais touché un volant de sa vie. “Pour un novice, le passage par une formation sérieuse et assidue, dispensée par un moniteur diplômé est indispensable”, affirme-t-on. Un avis que partage les loueurs de voitures à double commande.
Leurs clients sont donc principalement :

  • Les déçus des auto-écoles, Ils ont raté l'examen et souhaitent continuer à pratiquer à moindre coût. 20 € au lieu de 40 à 45 € de l'heure dans une auto-école, en attendant de repasser l'épreuve, gratuitement cette fois-ci.
  • Les conducteurs en possession d'un permis de conduire étranger non reconnu en France
  • Les conducteurs dont le permis a été invalidé et qui sont contraints de le repasser (dans ce cas, les vingt heures d'apprentissage ne sont pas obligatoires)
  • Les conducteurs dont le permis a été invalidé et qui n'ont que le “Code” à repasser
  • Plus généralement tous ceux qui conduisent sans permis pour ne pas débourser 1500 €. Moyennant 450 € (location de la voiture pour les vingt heures obligatoires et pour le jour de l'examen). ils pourront enfin conduire en toute sécurité et en toute légalité...

On peut toutefois se poser la question à savoir pour quelle raison, ce qui est considéré comme dangereux, voire suicidaire en France est la régle dans d'autres pays européens, notamment la Suisse, la Belgique et certains pays nordiques où l'on peut apprendre à conduire sur le véhicule familial...

Le candidat libre est-il discriminé ?

Il n'y a pas de statistiques officielles concernant le taux de réussite des personnes qui se présentent en candidat libre. Cependant les inspecteurs du permis de conduire, affirment qu'ils n'ont pas de préjugés face aux candidats libres. Qu'il soit inscrit ou non dans une auto-école, un candidat mal préparé court à l'échec. Mais s'il présente les compétences requises dans la grille d'évaluation, il réussira.

Pour info.

Certains centres de formation de moniteurs sont aussi des auto-écoles. Dans ce cas, ils puisent leurs cobayes au sein de leur propre vivier (élèves inscrits dans leur auto-école) et n'acceptent pas, en général, d'élèves extérieurs. Les heures conduites en compagnie d'un élève-moniteur sont inscrites sur le livret d'apprentissage.Les centres de formation des moniteurs stricto sensu acceptent des élèves d'horizons divers s'ils ont un livret d'apprentissage. Mais les heures de conduite ne figurent pas sur le livret car ces centres, n'étant pas des auto-écoles, ne sont pas agréés pour valider des cours de conduite.Certains moniteurs diplômés, exercent dans le cadre d'associations, dans un but de formation non lucrative, ces derniers seront de précieux accompagnateurs, permettant à l'élève de la filière libre d'avoir un apprentissage de qualité égale à celle dispensée en auto-école.

Le code pour... 29 €!

Pour réussir l'examen du code, pas de mystère! Il faut apprendre par coeur le code de la route et s'entraîner à faire des séries de tests, comme celles qui sont proposées le jour de l'examen, Pour ce faire, on est aussi bien chez soi devant son ordinateur à s'entraîner sur un site de formation au code de la route en ligne que dans une salle de cours collectif. Et entre 29 € pour 3 mois de formation sur Internet (cours multimédia, séries de tests et assistance d'un moniteur en ligne qui répond à toutes vos questions) et 200 € (prix du forfait " code illimité » proposé par certaines auto-écoles). le choix est vite fait.

Pour en savoir plus: www.permisecole.com

Article inspiré de Réponse à tout juin 2008, remis au goût du jour.

Documents à télécharger: