Le périphérique parisien limité à 70 km/h

Publié le Jeudi 9 Janvier 2014

Tags: 

On devra rouler à 70 km/h sur le périphérique dès vendredi minuit !

Dès ce soir, les services techniques vont procéder au démontage des anciens panneaux de limitation à 80 km/h puis au remplacement de ces derniers par de nouveaux panneaux à 70 km/h jusqu'à jeudi matin. Cette nouvelle limitation sera effective dès vendredi minuit.

La limitation de vitesse à 80 km/h sur le périph existe depuis 1993, mais des voix s'élèvent pour protester contre cet abaissement de la vitesse jugé inutile, comme NKM, qui la qualifie d' « écologie paillettes » et promet de faire machine arrière si elle remporte les municipales.

Mais, juridiquement, c'est plus compliqué en raison du statut du périphérique qui est une voie d'intérêt national dépendant de l'État et non de la commune. C'est donc le ministère de l'Intérieur qui fixe, par décret, la vitesse limite sur l'axe routier, inscrite dans le Code de la route. Néanmoins, cela fait plus de deux ans que la mairie de Paris demande son abaissement.

Quels bénéfices et qui en profite ?

La Ville promet qu'il y aura un triple bénéfice, à savoir la réduction de la pollution atmosphérique, de la pollution sonore et du nombre d'accidents sur cet axe le plus fréquenté de France. Effets limités selon les dires des spécialistes qui misent sur une diminution des polluants de 1% au lieu des 5% avancés. Même observation en ce qui concerne la pollution sonore qui devrait baisser de seulement 1 à 1,5 décibel autour du périphérique alors que, pour une baisse significative du bruit, il aurait fallu passer à 50 km/h.

En réalité, cette nouvelle mesure ne changera pas grand chose aux temps de parcours actuels. En journée, les vitesses moyennes sur le périh dépassent rarement les 39 km/h et, la nuit, lorsque le trafic est fluide, faire le tour complet de l'anneau ne prendra que quatre minutes de plus.

Le vrai bénéficiaire de cette mesure est donc l'État qui, grâce à une hausse probable des PV, va pouvoir une fois de plus remplir ses caisses.