Exportation des Autolib’ aux États-Unis

Publié le Mardi 18 Juin 2013

Tags: 

Les voitures électriques du groupe Bolloré qui s’étaient déjà installées à Paris (depuis deux ans) ainsi que dans d’autres grandes villes françaises comme Lyon ou Bordeaux, ont maintenant conquis Indianapolis, ville des États-Unis.

Greg Ballard, le maire d’Indianapolis, agglomération de 830 000  habitants, a exprimé le souhait que la ville soit la plus avancée dans le domaine de l’écologie automobile  en mettant en circulation, d’ici 2025, plus de 3100 véhicules roulant à l’électricité au gaz naturel ainsi que  des véhicules hybrides.

Pour l’instant , il a commandé, pour un montant de 35 millions de dollars,  près de  500 Autolib’ en circulation (on prévoit néanmoins d’utiliser dans le futur des voitures fabriquées aux États-Unis comme la Nissan Leaf ou encore la Ford Focus électrique à la place de la Bluecar). Environ 200 stations d’accueil, ainsi que plus de 1200 points de recharge ont été prévus  et feront d’Indianapolis la plus grande ville d’auto-partage électrique aux USA.

Aucune information n’a encore été donnée sur les tarifs de location aux États-Unis mais on suppose qu’ils seront plus ou moins identiques à ceux pratiqués en France.