Code de la route : Hollande ne montre pas l'exemple

Publié le Lundi 11 Juin 2012

Tags: 

Le nouveau président, partisan de la « normalité » et de l'exemplarité, serait-il allé un peu vite en besogne ? Dès le début de son quinquennat, François Hollande a privilégié les déplacements en voiture ou en train plutôt qu'en avion. Il a d'ailleurs fait signer une « charte de déontologie » à ses ministres qui stipule que chacun doit, de préférence, utiliser les mêmes types de transport et, surtout, respecter le code de la route.


Pourtant, ce mercredi, à l'occasion de la commémoration du Débarquement du 6 juin 1944, le trajet Paris-Caen du cortège présidentiel a multiplié les entorses au code de la route. Oubliées la charte et les règles élémentaires de la sécurité routière. Un premier feu rouge a été grillé à la sortie du palais de l'Elysée, un dépassement de 70 km/h a été constaté à l'entrée du tunnel de la Défense et, sur l'autoroute de Normandie, le compteur kilométrique oscillait entre 130 et 160 km/h, avec des pointes de vitesse à 180 km/h, de quoi affoler les radars.
À l'arrivée, lorsque des journalistes demandent à François Hollande s'il a fait bonne route, ce dernier répond par l'affirmative. Puis, ils l'interrogent sur les excès de vitesse commis pendant le trajet. Ce à quoi le président répond : « Pas d'excès de vitesse, je ne sais pas. Cela a été signalé ? »